Qualités de la lumière

28 novembre 2011 § Poster un commentaire

Nappes de brume basses, trouée de soleil froid, mi-étain mi-étincelle. Est-ce beau comme une peinture ou peint mille fois parce que beau ?

Il y a dans certaines maisons et certaines oeuvres cette qualité de lumière ci. Pour l’avoir finalement vue au Rijkmuseum d’Amsterdam, je pense à la malchanceuse Laitière de Johannes Vermeer, puis à la maison de Rubens, à Anvers, baignée d’ombres et de lumières fortes mais indirectes et dont les murs sont recouverts de cuir doré.

Publicités

Tagué :, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Qualités de la lumière à Tenter Spielmann.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :