La glace littéraire

29 mai 2015 § Poster un commentaire

Capture d’écran 2015-05-26 à 19.37.25

Le grec ancien est une langue de discoureurs : συκολογέω signifie aussi bien « disserter sur les figues » que les cueillir. Preuve s’il en faut qu’on goûte avec la langue et qu’il n’y a qu’un pas des mets aux mots !

Crème glacée à la feuille de figuier pour 6 personnes

Dans une casserole à fond épais, faire bouillir 1L de lait entier et 10cL de crème fluide entière. Retirer du feu et mettre à infuser une demi-heure dans le lait chaud une dizaine de jeunes feuille de figuier. Filtrer en prenant soin de bien presser les feuilles. A part, faire blanchir au fouet 10 jaunes d’œufs et 100gr de sucre cristal. Verser le lait parfumé sur le mélange puis remettre le tout dans la casserole à feu doux. La crème doit napper la cuillère mais ne jamais bouillir. Filtrer à nouveau au chinois, laisser refroidir complètement puis turbiner. A manger aussitôt ou dans quelques mois avec les premières figues rôties, en chaud-froid et feuille-fruit. Bonne dissertation.

à la casserole

6 juin 2011 § Poster un commentaire

Je fais cuire des poires angélys à sec dans une casserole et çà se met à sentir très exactement la truffe noire, j’en déduis que les deux pourraient s’accorder comme il paraît s’accordent la truffe et l’ananas.

Où suis-je ?

Catégorie Odeurs sur Tenter Spielmann.