Jaune Mars II

27 mars 2015 § Poster un commentaire

IMG_7627

Les fleuves, les rigoles, les canaux

15 janvier 2015 § Poster un commentaire

Voir si près, si gros, si nombreux sur les écrans, des hommes perclus de la douleur du deuil, souffles courts, la seconde d’avant solides et celle d’après sonnés, qui en d’autres temps ou d’autres climats auraient pleuré en paix. (Mais parfois le monde veut que la peine se dise, et l’entendre plutôt que l’écouter).

De fait, étudier les visages émus, cheminer de l’un à l’autre, sonder les fleuves, les rigoles, les canaux.

Le lendemain, comme dans tout bon chagrin, en vouloir au soleil de se lever. Et le dire.

Le surlendemain, joindre aux courbatures et à la peine l’embarras d’entendre, encore et encore, ce qui ressemble comme deux larmes à nos propres pleurs, ce mauvais enregistrement de notre voix qu’on voudrait ne jamais avoir à réécouter, celui dont on se dit que c’est nous, mais pas tout à fait.

10h10 -II

21 novembre 2014 § Poster un commentaire

AO_nivet_01

10h10 deuxième version, escargot, feuille d’or. 2014 / Prendre son temps avec un escargot pour montre-bracelet.

Ultraviolet

30 juin 2014 § 2 Commentaires

IMG_9189

Sans titre, cuir doublé cuir piqûre sellier, 81x45x180 cm (sculpture)

Jaune mars

17 mars 2014 § Poster un commentaire

kupkaautoyellowscale

FRANTIŠEK KUPKA, The yellow scale (1907)

Ninfeo Mio

10 octobre 2013 § Poster un commentaire

Capture d’écran 2013-10-10 à 17.09.41Ninfeo Mio (2010) chez Annick Goutal, hespéridé créé par Camille Goutal et Isabelle Doyen

Passées les portes de ce jardin clos, bergamotes, cédrats et citrons, très fusants, nous chatouillent le nez, puis la verdeur des feuilles de tomates, une menthe douce comme sur les berges, du curry pour un instant, puis un parterre de sauges sclarées et un splendide figuier enfin, tout de feuilles et de lait.

Ca sent beau et il faut en abuser, l’été si l’on s’éloigne de son jardin, l’hiver pour se souvenir de l’été. Ninfeo Mio fait partie des masculins-féminins de la maison, déclinés en deux flacons. Je préfère à la version féminine complètement « noeud-noeud » son pendant, plutôt joli et qui pour une même contenance coûte 5 euros de moins…nous prendrait-on pour des poires ou pour Candide dans son jardin ?

Илья́ Ефи́мович Ре́пин

10 octobre 2013 § Poster un commentaire

Илья_Репин_-_Портрет_Всеволод_Михайлович_Гаршин Portrait de Vsevolod Garshin par Ilya Repin, huile, 1884